ABCD de l’égalité

Le Gouvernement souhaite transmettre dès le plus jeune âge les valeurs de l’égalité entre fille et garçon. L’information et l’éducation des écoliers passent par le projet de l’ABCD de l’égalité. Actuellement en phase de test sur dix académies, il doit être appliqué sur l’ensemble du territoire à partir de la rentrée scolaire 2014. Depuis quelques semaines ce programme fait verser beaucoup d’encre.

Le canevas de mise en application                                                                                          Ce dispositif rentre dans le cadre de la convention interministériel pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif. Conclue pour cinq ans, de 2013 à 2018, elle est signée par six ministres partageant la même conception. La réussite de l’ensemble des élèves par l’application des valeurs de la République, dont l’égalité entre filles et garçons et participe à modifier la division sexuée des rôles dans la société. La convention s’organise autour de trois axes prioritaires : l’acquisition et la transmission d’une culture de l’égalité entre les sexes, le renforcement de l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, et l’engagement pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude. Le programme « ABCD de l’égalité » porte les objectifs de la convention sous forme d’activités pédagogiques et éducatives spécifiques. L’éducation à l’égalité et au respect entre filles et garçons s’inscrit dans les objectifs du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Différents supports aident les enseignants dans leur démarche auprès des élèves sur la prise de conscience des préjugés et des stéréotypes sexistes, y compris dans les attitudes implicites.

Convention égalité 2013

Mise en œuvre du projet                                                                                                             Pour le moment ce dessein reste une expérimentation menée conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et le ministère des Droits des femmes, en partenariat avec le CNDP. Lancé dans dix académies volontaires qui le testent de la grande section de maternelle au CM2 – Bordeaux, Clermonf-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen et Toulouse. Il est mis en pratique dans les 275 écoles élémentaires et maternelles et près de 700 classes. Après évaluation, il doit être généralisé à la rentrée 2014. Le programme offre aux enseignants de primaire des outils et des ressources pédagogiques. Chacune de ces académies met en place ses propres manifestations et actions en fonction des différents outils qu’ils leur sont disponibles. Les réalisations les plus marquantes seront labellisées et valorisées par une mise en place à l’échelon national.

Quel contenu ?                                                                                                                                Les outils de connaissances auprès des enseignants regroupent des conférences et interviews effectuées lors de journées de formation sur le thème « l’égalité filles garçons » à l’école primaire. Ces ressources sont complétées par des documents fournis par les personnes intervenantes – des diapositives de la présentation, mais aussi une grille d’observation ou une bibliographie. Les dossiers pédagogiques « ABCD de l’égalité » comprennent des séquences téléchargeables et une sélection de ressources en ligne pour la classe. Elles permettent d’organiser sur l’année des séances pédagogiques d’une durée variable et de rompre avec les images et attitudes véhiculées par l’école et la société. L’ensemble des activités proposées – fiches illustrées et grilles d’observation – représente une dizaine d’heures de formation par cycle en conformité avec les programmes de l’école primaire. Cette documentation pédagogique « ABCD de l’égalité » permet aux enseignants de construire une programmation souple et suffisamment flexible pour s’intégrer dans la programmation annuelle mise en place dans la classe. Il semble que cette démarche pédagogique soit conçue pour amener les élèves à réfléchir autour de certaines questions, telles que – la danse est-elle réservée aux filles ? Une femme peut-elle être pompier ? Un homme peut-il être sage-femme ? Et réfléchir au fait que les filles puissent choisir de nouvelles orientations.

Polémique                                                                                                                                        Concernant le tourbillon médiatique soulevé par l’intervention de Jean-François Copé, député-maire UMP, autour du livre « Tous à poil », chacun pourra avoir son propre jugement sur le contenu des 92 albums jeunesse qui sont proposés comme moyens pédagogiques pour bousculer les stéréotypes fille garçon.

Pour bousculer les stéréotypes fille garçon

Ressources complémentaires

Site ABCD de l’égalité : http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html                  Site du Ministère de l’éducation nationale : http://www.education.gouv.fr/cid76775/l-enseignement-de-l-egalite-filles-garcons-a-l-ecole.html                                                                                                                                             Site du CNDP : http://www.educasources.education.fr/selection-detail-164764.html   Initiatives des académies :                                     http://eduscol.education.fr/cid56592/initiatives-en-academies.html

Publicités
Cet article a été publié dans France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s