Le rôle controversé des chaînes d’information en continu

Les évènements de ce début d’année pointent une nouvelle fois du doigt les limites de la transmission des informations télévisuelles en direct. Les chaînes traitant les informations en continu sont accusées, soit d’en dire trop, soit de gêner le travail des forces de l’ordre. Il leur est donc reproché de risquer ainsi la vie des personnes impliquées.

Crédit ; Chiara Goia pour M Le magazine du Monde

Crédit ; Chiara Goia pour M Le magazine du Monde

En conséquence, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a convoqué en date du 21 janvier tous les éditoriaux des chaînes de télévision et de radio ayant couvert l’attaque du journal Charlie Hebdo et les prises d’otages qui ont suivie. Tout en rappelant son rôle de contrôle, le CSA a présenté les difficultés rencontrées lors de la couverture médiatique ainsi que la responsabilité de chacun. Il s’est engagé à rendre ses conclusions dans la première quinzaine de février.

Mais en attendant, il faut tout de même souligner que malgré les critiques faites sur les médias incriminés, jamais ils n’ont été autant suivis. Ils occupent une place importante dans le paysage audiovisuel français. Les téléspectateurs semblent demandeurs. Et les résultats de Médiamétrie le prouvent. Alain Weill, le président de NextRadioTV, dans « l’effervescence du moment » comme il l’a précisé, avait tweeté « record d’audience historique pour BFMTV avec 10,7% de PDA hier ». Alors reste à savoir, si ce traitement de l’information répond à une réelle demande ou bien provoque-t-il un besoin ? Et pour y répondre, que devons-nous montrer et comment ?

La course à l’information, prend parfois des proportions chaotiques. Une horde de journalistes en ordre de marche pour obtenir le scoop au détriment de la sécurité des personnes. Pourtant les principaux responsables se défendent. Ils assurent que le travail a été fait dans les règles de l’art. Comme l’explique Céline Pigalle, directrice de la rédaction d’i>télé « nous avons retenu l’information comme jamais on ne l’avait fait auparavant ». Quant à Nicolas Charbonneau, directeur adjoint de l’information de TF1, indique « qu’il s’agissait de ne pas mettre en danger les otages et de ne pas non-plus compromettre les opérations en cours ».

Reste à savoir, si le journaliste doit à travers les médias télévisuels tout dire. La réponse semble évidente, un journaliste reste un journaliste quel que soit le moyen de transmission de l’information. De ce fait, la réponse est sans aucun doute, oui. Cependant, il se doit d’appliquer les règles déontologiques du métier. Celles-ci ne lui interdisent pas d’assurer le suivi en continu d’un fait. Il n’en reste pas moins que le champ journalistique s’impose des limites naturelles. Comme celle de l’information qui risque de mettre en danger la vie d’autrui. La prise d’otage fait partie de ces risques. De ce fait, même si la règle n’est pas écrite, elle doit être respectée pour ne pas perturber l’action des forces de l’ordre.

Les chaînes ne doivent pas tomber dans le piège de l’information à tout prix. Car l’exigence de la rapidité n’apporte pas de valeur à l’information transmise. Bien au contraire, ces chaînes d’information deviendront dans le temps que des canaux de diffusion d’actualité. Citons Jean-Marc Lech, coprésident d’Ipsos, qui illustre parfaitement cette idée, « les chaînes d’info ne nourrissent pas, elles abreuvent au risque de l’oubli ».

Une prise de conscience vient de naître sur la réflexion des limites du droit à l’information. Pour Thierry Thuillier, directeur général délégué à l’information de France Télévision, il faut « tirer les enseignements de la façon dont le service public a couvert les derniers évènements ». Reste à savoir si ce recueillement ouvre les portes sur un retour aux valeurs profondes du journalisme en lui rendant ses lettres de noblesses. Un sursaut qui permettra peut-être d’offrir une longévité aux chaînes d’information en continu.

Publicités
Cet article, publié dans France, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s