Un goûter pour aider les victimes du terrorisme

Au lendemain des attentats de Paris du 13 novembre dernier, l’émotion a été forte. Les réseaux sociaux s’enflamment de mots de solidarité. Mais Anaïs leur a donné un sens. Après avoir envisagé un temps un projet de repas solidaire, ce samedi 21 mai, un goûter pour la paix verra le jour. L’action permettra de lever des fonds pour une association d’aide aux victimes.

Après les tristes attentats que la capitale a subis en novembre 2015,  Anaïs échange avec un ami de Bourg-en-Bresse. Ils décident d’agir chacun dans leur ville respective. Ils proposent d’organiser une « repas pour la paix ».

Dans la foulée, Anaïs crée une page facebook intitulée Action pour la paix. Elle contacte son amie Zoé, chef de cuisine, et lui soumet le projet. Les deux jeunes femmes réalisent que l’organisation d’un repas solidaire serait compliquée à mettre en œuvre. Finalement, elles portent leur choix sur une formule avec  vente de gâteaux et de chocolat chaud au profit de l’Association Française pour les Victimes du Terrorisme. « Les personnes qui souhaitent participer à la confection des gâteaux sont les bienvenues » ajoute Anaïs.

Une détermination sans faille dans l'action de la part d'Anaïs, Alexis et Julien accompagnés de Zoé (non présente sur la photo)

Une détermination sans faille dans l’action de la part d’Anaïs, Alexis et Julien accompagnés de Zoé (non présente sur la photo)

Le projet prend forme en échangeant avec Alexis et Julien du collectif Patchwork Mixture qui acceptent sans hésitation de les soutenir dans cette aventure. « On cherche avec notre association Patchwork Mixture à fédérer la population locale. Pour la première fois notre association est prêtée à un intérêt général, c’est ce qui nous a intéressé » précise Alexis.

Ne rien lâcher

Faute de local, l’événement n’avait pas eu lieu. Mais c’était sans compter sur la détermination d’Anaïs qui ne lâche rien.  « Il était hors de question que je lâche parce que je m’étais engagée auprès de l’AFVT et que ça aurait été trop facile de renoncer en se disant ben tant pis personne nous suit » annonce Anaïs. « Ça a été long car au début on n’arrivait pas à trouver de local, personne nous suivait. Puis finalement Madame le maire nous a reçus. Elle a donné son accord et là on a eu un local rapidement dans la grande rue » ajoute-t-elle. Un soulagement, le projet va enfin se concrétiser.

Samedi 21 mai,  à partir de 10 h, les personnes sont invitées à apporter des gâteaux « fait maison ». Les passants seront invités à se régaler d’une part de gâteaux. « Il n’y a pas de prix fixe pour la vente, chacun met ce qu’il veut » précise Anaïs.

Une journée de partage sous le signe de la paix où chacun pourra faire preuve de compassion et de solidarité pour  ne pas oublier que nous sommes finalement tous des victimes.

informations: événement Facebook Goûter pour la paix

Publicités
Cet article, publié dans Evènement, France, Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s