Economie : Apprendre à gérer son budget, pour plus de plaisir

La maîtrise de son budget souvent une tâche difficile. Seriez-vous capable de dire ce qu’il vous reste par mois pour vos loisirs ? Quelle est votre marge de manœuvre dans vos dépenses ? Vous ne savez pas ! Peut-être est-il temps de vous plancher sur ces questions. Nous voyons depuis quelques années l’émergence d’un nouveau métier pour nous aider.

Christelle Bastien est coach financier. Elle exerce un métier pas comme les autres. Elle épluche vos comptes bancaires. Sans rentrer dans le contenu de vos revenus ou de vos achats, elle cherche à connaître les différentes rubriques de vos dépenses pour vous proposer des outils afin d’équilibrer l’ensemble.

« Il y a plein de petites astuces pour économiser » explique-t-elle. Toutefois, elle insiste en précisant qu’elle ne fait pas de miracle. « Je n’ai pas de baquette magique ! ». Elle entre dans la gestion budgétaire du foyer pour trouver des marges de diminutions.cropped-Maldives20Islands20Beach20Scene

Parler d’argent, un tabou en France

« La réelle difficulté est de débuter car c’est un sujet très tabou.  Je rentre dans leur vie privée ». Sous le secret professionnel, elle ne juge pas et ne décide pas pour les personnes. Elle accompagne dans la gestion et donne des conseils.

Un métier qu’elle développe par passion. Dans un esprit d’aide, elle cherche à ce que les foyers qui font appel à ses services, s’épanouissent, et rétablissent un équilibre financier pour que les familles puissent profiter sans devoir se priver.

« C’est parti d’un constat. Les personnes qui ont des ressources éprouvent parfois des difficultés à gérer leur budget et se retrouvent avec des soucis  financiers».

Un processus déstabilisant

Avant de débuter le travail avec ses clients, la coach tient à préciser que cette démarche peut pour beaucoup être déstabilisante. « Il faut prendre conscience que cela peut changer les habitudes de consommation. Il faut donc s’approprier une nouvelle façon de dépenser et de consommer».

Elle accompagne les personnes sur une période de six mois. Tout commence par un premier entretien téléphonique d’une demi-heure pour évaluer et connaître les attentes et les économies à viser. Même si elle annonce que sa principale mission consiste à trouver des idées de « bonne » gestion. « Nous ne sommes pas dans une recherche de gain d’argent mais dans la gestion de son budget ».

« Même si les attentes ne sont pas précises, le coaching permet d’avoir une idée sur l’état de ses finances » souligne Christelle Bastien.

S’en suit un rendez-vous de quelques heures pour éplucher tous les documents financiers de rentrée et de sortie d’argent du foyer, ainsi que les justificatifs des dépenses de charges fixes. « Le but est de pouvoir tout budgéter de façon à prévoir les grosses factures. Pour ne pas avoir de fausses surprises». Un prévisionnel indispensable selon Christelle Bastien. « Même si par la suite il y a une réparation de voiture, on peut le retravailler, mais tout dépendra du reste à vivre après l’étude faite ».DSC_0838Une étude complète du budget

Toutes les informations en poche, il faut seulement quelques jours à Christelle Bastien pour proposer des pistes de réflexions et des propositions de mises en action intégrant des solutions de réductions de charge fixe et occasionnelle.

De la renégociation des assurances au prêt immobilier, de notre façon à faire les courses …. Tout y passe !

« Les banques ont tendance à dire qu’il faut ne pas dépasser les 33 % de taux d’endettement ». Un pourcentage bien trop élevé pour la professionnelle. Elle estime que ce chiffre ne devrait pas dépasser les 25 %. Elle aiguille les personnes selon les banques et les assurances avec des taux de prêts plus bas.

Quelques mois plus tard, elle reprend contact pour évaluer la situation. Elle donne des conseils suivant les demandes qui lui sont formulées et assure un service « après-vente ».

« Demander de tels changements et laisser ensuite les personnes dans la nature, ne me semble pas suffisant » indique-t-elle.

La maîtrise de son budget l’affaire de tous

Les étudiants y retrouvent aussi un support pour maitriser leur premier budget entre location du logement, et le premier salaire. Et pour les parents ? Il faut aussi étudier les droits pour l’aide au logement en tenant compte de l’impact sur la déclaration de revenus.

L’économie annoncée peut varier entre 3 et 5 % par mois avec un gain moyen à l’année d’environ 1.000 euros. «Je mets l’accent sur l’aspect loisir. Les économies doivent faire plaisir».

Contact :
Christelle Bastien – 06.64.70.27.96
Site internet : http://coachingbudget.com
Page Facebook

Publicités
Cet article, publié dans Economie, France, Rendez-vous en terre entrepreneuriale, Société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s