Le Trophée Roses des Sables : L’humanitaire au féminin pour Ginette et Nathalie

Le départ de la 17e édition du rallye Le Trophée Roses des Sables est donné. Depuis le 11 octobre, 125 équipages femmes ont pris le départ au stade Aguilera de Biarritz pour le désert marocain. 5 000 kilomètres que vont parcourir Nathalie Biardeau et Ginette NoeNabeng HoulBaye. Les deux amies sénonaises se sont préparées depuis plus d’un an à vivre cette aventure sportive et humanitaire.

Nathalie (à gauche de la photo) et Ginette, le 10 octobre à Biarritz, après la vérification technique et administrative d’avant départ officiel.

Ginette et Nathalie se lancent dans l’aventure. Les deux femmes préparent ce projet depuis juin 2016. Avec « beaucoup d’émotion, d’excitation, de stresse et de fatigue » confiera Ginette, quelques jours avant le départ. Il restait encore beaucoup à préparer avant le jour j. « Hâte d’y être ! en espérant qu’il n’ait pas de soucis, on se prépare depuis une année, ce serait dommage » confiait Ginette, la veille du grand départ.

Les participantes au rallye devaient collecter différents produits : 50 kilos de dons de matériels comprenant des affaires de puériculture et médicale, fournitures scolaires, vêtements, matériels d’hygiène et 10 kilos de denrées non périssables.

Une motivation sans faille

Avant de s’engager dans cette aventure, Ginette voulait participer au « 4L Trophy », une course ouverte uniquement pour les étudiantes. Nathalie avait cette même envie cachée de participer à une course de cette envergure. Alors, Ginette et Nathalie, respectivement 38 ans et 36 ans, vont devenir des baroudeuses le temps de quelques jours. « Une aventure extraordinaire et riche humainement » avait annoncé Ginette, en poursuivant « Je n’ai pas d’appréhension, nous sommes encadrées ».

« Jusqu’à il y a un mois nous n’étions pas sûr de partir. C’est difficile de se faire sponsoriser » précise Ginette. Le budget estimé à 15 000 euros, a été compensé par des investissements personnels, n’ayant pas pu récolter la totalité des dons. Avant le départ, il manquait encore environ 700 euros pour boucler le budget. La collecte de don reste active sur la plateforme « helloasso ».

Les deux co-équipières, ont préparé mécaniquement et psychologiquement ce projet. Afin que toutes les deux puissent vivre pleinement l’aventure, chacune à son tour se partagera le rôle de pilote et de co-pilote pendant le parcours. Elles pourront ainsi comprendre les difficultés de chacune et vivre l’aventure à égal.

Etape par étape

Arrivées mardi 10 octobre à Biarritz au village départ, elles passent haut la main les vérifications techniques et administratives leur validant ainsi leur participation. Le jour suivant, l’aventure peut enfin commencer. Après un nouveau briefing, Nathalie et Ginette prennent définitivement le départ pour le Maroc le jeudi, avec pour débuter l’aventure, un rendez-vous au sud de l’Espagne. Vendredi 13, en route pour la première étape avec le passage en bateau pour atteindre les côtes marocaines. A partir de samedi, elles auront jusqu’au 20 octobre 7 étapes à parcourir. Un rallye qui prendra fin avec un retour en France le 22 octobre.

Pour suivre le parcours de ces « aventurières » de l’humanitaire, il suffit de se rendre sur leur blog ou sur leur page facebook.

Une première aventure qui se poursuivra grâce à l’association « Plast’N’solidaire » à travers d’autres projets humanitaires.

 

Publicités
Cet article, publié dans Evènement, France, Société, Sport, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s